Ours

© Les Films d’Ici

L’ours a pourtant assez impressionné le monde germanique et le monde slave pour qu’ils lui conservent sa couronne: fort, implacable pour ceux qui menacent ses petits, sans peur et avide, il n’a pu être partout détrôné par le lion.
Faute d’ours, les cours germaniques ou slaves ont organisé leur vision de la noblesse et de la force entre ours et aigle.
En Europe occidentale, l’ours, lentement repoussé par la réduction de son milieu forestier, s’est perdu dans les grimaces des bateleurs.
Paresseux et goulu, un peu idiot, le voici ravalé, après un long règne, aux bas-fonds des vices… jusqu’à devenir un dangereux séducteur de damoiselles…

(doc – 52 ‘ – produit par Les Films d’Ici, France 5 et Arte)

Publicités